Fondant au chocolat et à la patate douce {vegan et sans gluten}

Vous avez pu le remarquer, je suis fan des fondants au chocolat : lait, noir corsé… Il y a peu, je me suis lancée dans l’aventure des fondants au chocolat à base de légumes (betterave, butternut, potimarron…) et j’ai été agréablement surprise par les résultats que j’ai obtenu. Cette fois-ci, c’est un fondant à la patate douce qui m’a donné envie. J’ai trouvé la recette chez Mango and salt.

Résultat : on obtient un fondant sucré comme il faut, très peu gras, et au goût corsé de chocolat. On en oublie complètement la présence de patate douce, la preuve : personne n’a réussi à deviner lorsque je leur ai demandé « l’ingrédient mystère » qu’il y avait dans le gâteau. Et ils ont été encore plus surpris quand j’ai ajouté qu’il n’y avait aucun beurre, ou aucun oeuf dans la recette ! Dans tous les cas, on s’est bien régalés !

IMG_3226

IMG_3236

Remarques : j’ai utilisé de la farine de quinoa, mais j’aimerais bien essayer avec de la farine de châtaigne aussi. J’ai cuit les patates douces au cuit-vapeur pour ma part (dans la recette de base elle les fait rôtir au four avec de l’huile de coco), car je ne voulais pas rajouter de matière grasse supplémentaire. Aussi, j’ai cuit le gâteau pendant 20 min comme préconisé mais je réduirais bien encore un peu le temps de cuisson pour un fondant encore plus fondant (oui, je les aime vraiment très fondants!). Sinon, rien d’autre à modifier c’est parfait comme ça !

IMG_3242

Recette  : pour un moule carré de 20x20cm

Ingrédients :

  • 250g de patate douce cuite (prévoyez légèrement plus en patate douce crue car elle réduit en cuisant)
  • 180g de chocolat noir corsé  (70% pour moi)
  • 70g d’huile de coco
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 40g de sucre de coco
  • 2 càs de sirop de riz ou d’agave
  • 100g de farine de quinoa (ou châtaigne, ou autre…)
  • 30g de poudre de noisettes
  • 1 bonne pincée de sel

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180 degrés.
  2. Faire fondre le chocolat, le sucre et l’huile de coco au bain-marie.
  3. Pendant ce temps, dans un robot mixeur (ou blender), mixer la patate douce cuite avec le sirop de riz et la vanille jusqu’à l’obtention d’une purée lisse et homogène. Verser la purée dans un saladier.
  4. Ajouter la préparation au chocolat et mélanger.
  5. Ajouter la farine, la poudre de noisettes et le sel. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène, crémeuse et un peu collante.
  6. Verser la pâte dans le moule préalablement huilé et enfourner pour environ 15-20 minutes.
  7. Sortir le fondant du four et le laisser reposer au moins 15-20 minutes avant de le manipuler (il sera encore tout mou).

Dégustez tiède, ou conservez au frigo et réchauffez-le légèrement avant de le manger, c’est encore meilleur !

IMG_3241

Publicités

Pudding de chia au thé matcha et chocolat {vegan}

Il y a un petit moment déjà, j’ai découvert la boutique en ligne Keimling. Il y a peu, une personne m’a contactée pour que j’essaie quelques-uns de leurs produits. Cela tombait à pic, puisque certains produits me faisaient de l’oeil depuis un petit bout de temps. Cela était le cas de la purée de coco, de la crème de sésame noir ou encore des graines de chia blanc. Ce sont ces dernières que j’ai utilisées pour réaliser la recette.

Si vous êtes à la recherche d’un petit-déjeuner ou d’une pause gourmande mais saine, ce pudding de chia est fait pour vous ! 🙂 Les graines de chia (qu’elles soient blanches, noires ou grises) sont un réel allié bien-être car elles sont connues pour être riches en fibres, en protéines, en oméga 3 et elles contiennent les 8 acides aminés essentiels. Au contact de liquide, elles développent un gel qui permet d’épaissir les préparations sans aucune cuisson. Ainsi, ce pudding se prépare à l’avance (la veille pour le lendemain), pour laisser le temps aux graines de développer le gel.

IMG_2711

IMG_2733

Cette recette est d’une simplicité redoutable ! Je me suis inspirée de la recette de Choosingchia.

IMG_2717

Recette : pour deux grandes verrines environ

Ingrédients :

Pour le pudding de chia :

  • 240ml de lait végétal au choix
  • 40g de graines de chia blanc
  • 23g de poudre de thé vert matcha
  • 8ml de sirop d’érable ou de miel

Pour la partie yaourt :

  • 1 à 2 yaourts (nature au soja pour moi)

Pour la crème banane-chocolat :

  • 2 petites bananes mûres
  • 30g de poudre de cacao
  • 120ml de lait végétal

Topping : j’ai rajouté du grué de cacao pour apporter du croquant!

Préparation :

  1. Dans un bol, mélanger les graines de chia, le lait végétal, la poudre de thé matcha et le sirop d’érable jusqu’à ce que tout soit bien incorporé.
  2. Mettre au frigo toute la nuit pour que cela s’épaississe.
  3. Le lendemain, sortir la préparation du frigo, la mélanger à nouveau. Si le pudding est trop épais à votre goût, vous pouvez rajouter un peu de lait végétal.
  4. Mixer les bananes, le cacao en poudre et le lait végétal jusqu’à l’obtention d’une crème oncteuse et assez épaisse. (sur les photos j’ai doublé les proportions car je suis très gourmande ;-))
  5. Monter le pudding de chia : dans des verrines propres, mettre une couche de pudding de chia, une couche de yaourt et une couche de crème banane-chocolat. Saupoudrer de grué de cacao pour apporter une touche de croquant en plus.

C’est prêt ! C’est délicieux, et cela m’a calée pour presque toute la matinée. Vous pouvez conserver les puddings quelques jours au frigo mais il faut tout de même les manger assez rapidement. Bonne dégustation !

IMG_2731

IMG_2704

IMG_2723

Crèmes dessert végétales {sans oeuf, sans lactose, sans gluten}

Ahlala… Qu’est-ce que j’aime flâner sur le blog d’Au vert avec Lili. On y trouve des recettes toutes végétales, saines et très bonnes. J’ai même tous ces e-books, c’est pour vous dire à quel point je suis fan ! Dernièrement, c’est sa recette de crèmes desserts végétales que j’ai voulu tester.

Résultat ? Des crèmes toutes douces, onctueuses, peu sucrées, et très simples à faire. Le gros plus ? Elles sont personnalisables à souhait selon le lait et la crème végétale que l’on va utiliser. Cette fois-ci j’ai décidé de faire une version lait de riz-noisettes avec crème à cuisiner de riz et poudre de noisettes et de vanille. Je me suis régalée ! En plus les crèmes se conservent plusieurs jours au frigo, alors pourquoi hésiter ?

IMG_2696

Note : il faut vraiment y aller doucement quand vous faites chauffer le mélange, car c’est comme une crème pâtissière, si vous chauffez trop elle sera trop épaisse, voire « gluante » et va faire des grumeaux. On arrête donc le feu dès qu’elle commence à s’épaissir légèrement.

Recette : pour environ quatre petits pots de crème

Ingrédients :

  • 400 ml de lait végétal au choix (soja, riz, amande, épeautre, avoine, pistache, etc.)
  • 100 ml de crème végétale au choix (soja, riz, amande, épeautre, avoine, etc.)
  • 6 c. à soupe rases de fécule de maïs ou d’arrow-root
  • 3 c. à soupe de noix de coco râpée, d’amande ou de noisette en poudre (facultatif mais apporte du goût)
  • 2 c. à soupe de sirop d’agave ou d’érable (ou plus pour les becs sucrés)
  • ½ cuillère à café d’extrait d’amande amère ou 1 c. à café de vanille liquide ou en poudre
  • Pour servir : noix de coco râpée, le zeste d’un citron, quelques amandes ou noix concassées, etc.

Préparation :

  1. Verser tous les ingrédients dans la casserole, hormis les deux derniers éléments de la liste. Bien mélanger au fouet.
  2. Faire chauffer à feu moyen, jusqu’à un léger épaississement de la crème, sans cesser de mélanger au fouet.
  3. Hors du feu, ajouter l’extrait d’amande amère ou la vanille. Mélangez une dernière fois au fouet. S’il y a des grumeaux, mixer rapidement la crème pour la rendre lisse.
  4. Répartir dans 4 ramequins et laisser refroidir.
  5. Placez au réfrigérateur 1 à 2 heures avant de déguster.
  6. Saupoudrez de noix de coco râpée, de zeste d’un citron, d’amandes ou noix concassées, etc. avant de servir.

C’est prêt ! Les crèmes se conversent environ 4 à 5 jours au réfrigérateur.

IMG_2684

IMG_2695