Confiture d’abricots au gingembre et aux noisettes grillées (Recettes autour d’un ingrédient #30)

Aujourd’hui, je vous propose une recette avec des fruits de saison. C’est bien connu, l’été est la saison qui regorge de fruits. Cette fois-ci, c’est l’abricot qui passe à la casserole. J’avais envie d’essayer de faire une confiture, pour changer des desserts, mais je la voulais originale. J’ai trouvé la recette parfaite sur le blog La gourmandise est un joli défaut  : une confiture d’abricots au gingembre et aux noisettes grillées. Le résultat est très bon : la confiture est très parfumée, la texture légèrement croquante des noisettes apporte une vraie gourmandise. Par rapport à la recette de base, j’ai simplement mis moins de sucre et plus de noisettes.

Avec cette recette, je participe au jeu Recettes autour d’un ingrédient lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. La marraine du jeu, Soulef, a choisi l’ingrédient : l’abricot pour être le thème de ce mois-ci.

Recette : pour 475g de confiture :

  • 300g d’abricots bio
  • 100g de sucre de canne bio (blond, brun, complet…)
  • 80g de noisettes bio
  • 1 càc de gingembre en poudre ou de gingembre frais finement haché

Préparation :

  1. Concasser les noisettes en morceaux et les faire griller à sec dans une poêle.
  2. Laver et dénoyauter les abricots. Les mettre à cuire dans une casserole avec le sucre (ajouter le gingembre frais à ce moment là si c’est ce que vous avez choisi) en remuant de temps en temps. La cuisson dure environ 20 minutes à feu moyen, au bout de 10 minutes mixer les abricots pour réduire les morceaux et poursuivre la cuisson.
  3. Vérifier la cuisson en déposant une goutte de confiture sur une surface froide elle doit se figer immédiatement ou presque.
  4. A la fin de la cuisson ajouter le gingembre en poudre (si c’est l’option choisie) et les noisettes. Bien mélanger avant de verser la confiture bien chaude dans des pots propres et secs.
  5. Fermer et retourner les pots de façon à bien stériliser tout l’intérieur grâce à la chaleur de la confiture.

Bonne dégustation !

Liste des participants au jeu :

Mini cookies vegan à l’okara

Dernièrement, j’ai essayé de réaliser mon lait végétal maison. Et autant vous dire qu’en plus d’être délicieux, c’est très facile et rapide à faire. Le truc avec le lait végétal maison, c’est qu’à la fin, il reste les résidus d’amandes broyées, ou okara. Et ce serait vraiment dommage de gâcher cet okara car il est nutritivement parlant très intéressant ! (et puis bon, les amandes, ça coûte cher !)

Voilà pourquoi je me suis mise à la recherche de recettes à base d’okara. Je suis tombée sur le chouette article de Marie Chioca qui donne plein d’idées sucrées pour utiliser l’okara. J’ai choisi de tester les cookies chocolat-noisettes. Eh bien c’est un régal. Ils sont tout moelleux et croquants avec le chocolat et les noisettes, et on sent bien l’okara d’amandes que j’ai utilisé ! En plus, ils ne sont pas trop sucrés. Parfait pour une pause l’après-midi ou une gourmandise légèrement sucrée le matin.

Je n’avais pas de farine T130 de grand épeautre, ou T110 de blé, donc j’ai utilisé une farine de petit épeautre T70. J’ai également suivi les proportions en noisettes et pépites mais je pense qu’il serait préférable de les réduire car j’avais presque plus de garniture que de pâte à cookies (le tout était difficile à lier!!).

IMG_2451

Recette : pour une quinzaine de cookies de 25g environ

Ingrédients :

  • 100g d’okara
  • 100g de farine T130 de grand épeautre, ou T110 de blé
  • 60g de sucre de coco
  • 1/2 sachet de poudre à lever sans phosphates
  • 50 ml d’huile de colza ou de pépin de raisin
  • 40g (au lieu de 50g) de noisettes grossièrement concassées
  • 60g (au lieu de 70g) de pépites de chocolat noir
  • FACULTATIF // 1 à 2 c. à s. de lait végétal (tout dépend du degré d’humidité de l’okara, je n’ai pas eu à en mettre)

Préparation : 

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Mélanger la farine, le sucre et la levure, puis ajouter l’okara, l’huile et travailler du bout des doigts de façon à obtenir une consistance sablonneuse. Ajouter le lait végétal si la préparation est trop sèche.
  3. Incorporer les noisettes concassées et les pépites de chocolat.
  4. Amalgamer des boules de pâte d’environ 25g entre les mains, puis les écraser sur une plaque recouverte de papier cuisson.
  5. Faire cuire 10 à 12 mn.

C’est prêt ! Vegan, anti-gaspi, rapide et facile à faire, délicieux et pas mauvais pour la santé… Pourquoi hésiter? 😉

 

Fondant chocolat, coco, noisettes {sans gluten, sans beurre, sans sucre raffiné}

Chocolat, noix de coco et noisettes… étrange vous dites ? Mais non, bien au contraire ! Dans cette recette, ces 3 saveurs se marient subtilement car la coco n’est présente que sous forme de crème, et la noisette en purée donc au goût très léger. En plus d’être ultra sain (pas de sucre raffiné, pas de beurre, pas de gluten, la fécule de maïs – ou amidon – étant considérée comme sans risque pour les personnes intolérantes), ce fondant est simple à réaliser. Attention cependant, il demande un temps de repos au frigo de 30 min. 🙂

Recette trouvée sur le blog jnanesirine !

IMG_2051

IMG_2043

IMG_2050

Ingrédients : (pour un moule carré de 19-20cm de côté)

  • 150 g de bon chocolat noir (72% de cacao pour moi)
  • 20 cl de crème de coco (j’ai utilisé la marque Cara)
  • 4 œufs extra-frais
  • 100 g de sucre de coco
  • 1 cas bien bombée de purée de noisettes bio
  • 80 g de fleur de maïs
  • une pincée de fleur de sel

Préparation :

  1. Faites fondre 125 g de chocolat au bain-marie ou au micro-ondes.
  2. Ajoutez la crème de coco et le purée de noisettes, mélangez jusqu’à l’obtention de pâte homogène.
  3. Dans un saladier, mélangez les œufs et le sucre de coco puis incorporez la fleur de maïs.
  4. Mélangez les deux appareils, filmez et réservez au réfrigérateur une demi-heure.
  5. Préchauffer le four à 180°C. Graissez ou chemisez un plat carré allant au four.
  6. Versez l’appareil dans le plat, parsemez la surface avec le reste de chocolat haché et enfournez pour environ 25 à 30 min (la pointe de couteau doit ressortir humide).

C’est prêt ! Ce fondant est meilleur dégusté le jour même (car il a tendance à s’assécher).

IMG_2049 IMG_2057