Crumb cake (ou bars) aux myrtilles

Le crumb cake, c’est ce délicieux dessert anglosaxon qui ressemble fort à notre incontournable crumble, car on y trouve des fruits cuits recouverts d’un croustillant streusel. Sauf qu’ici, il y a aussi une couche de pâte en dessous des fruits ; il se présente alors sous forme de « bars », ou autrement dit de parts carrées – à déguster du bout des doigts pour les plus gourmands. Ce qui est bien avec ce dessert, c’est qu’on peut le réaliser avec les fruits que l’on veut : mûres, cassis, framboises, groseilles et autres gourmandises…

J’avais des myrtilles (de France, of course!) dans mon frigo. Cela faisait longtemps que je voulais essayer une recette de crumb cake. Ni une, ni deux, je suis partie faire mes recherches dans la blogosphère, et je suis tombée nez à nez avec la recette de Cuisine Addict. Le résultat ? Un délicieux dessert aux diverses textures : croustillant, fondant, moelleux… On a tous adoré ! Par contre, comme dans la famille nous n’aimons pas les desserts trop sucrés, j’ai donc décidé de diminuer les quantités de sucre.

IMG_3636

Recette : pour un moule (ou cadre) de 20 x 30cm environ

Ingrédients :

  • 150 g de sucre de canne (roux, blond, complet… selon les goûts)
  • 50 g de sucre de canne (roux, blond, complet… selon les goûts)
  • 300 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 230 g de beurre bien froid
  • 1 oeuf
  • 1 citron (non traité après récolte) zeste et jus
  • 400 g de myrtilles
  • 4 càs de fécule (maïs, arrow-root…)
  • 1 pincée de sel fin

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C et graisser un moule d’environ 20 x 30 cm.
  2. Dans un saladier, mélanger les 150 g de sucre avec la farine et la levure chimique. Ajouter une pincée de sel et le zeste du citron.
  3. Faire un puits et y casser l’œuf. Ajouter le beurre coupé en petits dés. Sabler la pâte du bout des doigts sans chercher à faire quelque chose de trop homogène.
  4. Dans un autre bol, mélanger les 50 g de sucre avec les myrtilles, la fécule et le jus de citron.
  5. Déposer 2/3 de la pâte dans le moule préparé et bien tasser.
  6. Verser les myrtilles par-dessus et émietter le reste de pâte sur les myrtilles, sans tasser pour faire le streusel.
  7. Enfourner pour 45 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit doré et croustillant.
  8. Laisser refroidir complètement avant de démouler et découper en carrés.

C’est prêt ! Régalez-vous bien 😉

IMG_3634

IMG_3633

IMG_3638

Publicités

Cheesecakes à la myrtille {sans sucre ajouté et sans cuisson}

Coucou à tous ! Il y a un moment déjà, j’ai commencé à diminuer la quantité de produits transformés et de sucre raffiné dans mon alimentation de tous les jours (à la fois pour ma santé, mais aussi pour réduire mes déchets) : fini les gâteaux de supermarchés, les plats préparés (quoique je n’en mangeais déjà pas trop avant, mais maintenant c’est plus du tout), etc. Et lorsque je pâtisse, j’aime souvent réduire les quantités de sucre qui sont parfois astronomiques dans certaines recettes.

Ici, c’est carrément d’un livre « sans sucre ajouté » que j’ai tiré cette recette. Ce sont des petits cheesecakes individuels sans sucre ajouté et sans cuisson. Le cheesecake est composé : d’une couche de « biscru » à base de dattes, de poudre d’amandes, de flocons d’avoine et d’huile de coco ; d’une couche de cream cheese / crème fraîche à la vanille ; et enfin d’une couche de confiture de myrtilles SSA (recette dans l’article) faite maison et de quelques myrtilles fraîches.

IMG_3301

Le cheesecake est vraiment bon car il est léger, peu sucré du coup (becs sucrés, passez votre tour!) et le parfum de la myrtille est juste top. Il se tient très bien (sans gélatine) et il est préférable de réaliser cette recette la veille pour le lendemain, pour que l’appareil à cheesecake soit bien frais.

Si vous voulez tenter une expérience SSA, je vous conseille ce dessert qui est simple, rapide à faire et délicieux ! 🙂

 

Recette : pour 5 cercles de 7,5 cm de diamètre ou un grand de 20 cm

Pour la confiture de myrtilles SSA :

  • 800g de myrtilles fraîches
  • 2 càs de jus de citron
  • 400ml de jus de raisin ou de myrtille non sucré

Pour les cheesecakes :

  • 80g de flocons d’avoine
  • 60g de dattes dénoyautées (je les ai faites tremper une nuit dans de l’eau pour les ramollir)
  • 80g d’amandes en poudre
  • 3 càs d’huile de coco fondue
  • 1 pincée de sel
  • 280g de creamcheese
  • 2 càc d’extrait de vanille
  • 250ml de crème fraîche épaisse
  • 280g de confiture de myrtilles
  • 1 poignée de myrtilles fraîches

 

Préparation :

Réaliser la confiture :

  1. Mettre les myrtilles dans une casserole à fond épais. Les mixer grossièrement à l’aide d’un pied mixeur. Ajouter le jus de citron et le jus de raisin.
  2. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter sans couvrir pendant 40 à 50 min jusqu’à ce que la préparation épaississe et réduise à la consistance souhaitée.
  3. Verser dans des bocaux et conserver au frais.

La veille de la dégustation, préparer les cheesecakes :

  1. Réduire les flocons d’avoine en une poudre fine. Ajouter les dattes, les amandes, l’huile de coco et le sel et mixer jusqu’à ce que tout soit mélangé.
  2. Répartir cette préparation dans 5 cercles de 7,5 cm de diamètre (ou un cercle de 20 cm) et la tasser uniformément avec le dos d’une cuillère. Placer au réfrigérateur.
  3. Pendant ce temps, battre le creamcheese, l’extrait de vanille et la crème fraîche jusqu’à ce que le mélange épaississe. (possibilité de rajouter un peu de sirop de coco à cette étape si vous le souhaiter). L’étaler sur la base du cheesecake et laisser prendre une nuit au frigo.

Le jour même, étaler un peu de confiture de myrtilles sur le dessus des cheesecakes et décorer de myrtilles fraîches. Démouler et servir immédiatement !

C’est prêt ! A déguster bien frais 🙂

IMG_3297b

IMG_3304

Cookies vegan aux noix de pécan, myrtilles et sirop d’érable

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de cookies ! En me promenant sur mes blogs culinaires favoris, j’ai repéré chez 100% végétal cette fabuleuse recette de cookies aux noix de pécan, myrtilles et sirop d’érable. Une recette vegan en plus, chouette ! Comme j’avais tout ce qu’il me fallait, je me suis donc lancée… et c’était très réussi !

IMG_1518

Sans oeuf, sans beurre, sans lait de vache… Et alors ? J’ai adoré la texture des cookies, croquants sur les bords mais encore moelleux à coeur. Et en plus leur goût est délicieux : on sent vraiment bien le parfum du sirop d’érable qui se marie parfaitement avec les éclats de noix de pécan, tandis que la myrtille apporte un peu de fraîcheur au cookie. J’ai beaucoup aimé le fait que l’huile ne se ressente pas trop après cuisson (pas d’odeur, pas d’aspect luisant, ou de gras qui ressort), c’était très agréable.

La recette est d’une facilité telle que vous ne pouvez que craquer… Alors foncez !

IMG_1522

Ingrédients : pour environ 24 cookies

  • 175 ml d’huile végétale au goût neutre
  • 1 c à s de purée d’amande blanche
  • 135 g de sucre de canne blond
  • 135g de sirop d’érable
  • 1 c à s de fécule de maïs
  • 1/2 c à c de bicarbonate de soude
  • 1/2 c à c de sel
  • 150 g de petits flocons d’avoine
  • 50ml de lait d’amande
  • 280 g de farine de blé t 65
  • 100 g environ de myrtilles fraîches (ou surgelées)
  • 50 g environ de noix de Pécan grossièrement concassées

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C.
  2. Dans un saladier, mélanger l’huile, la purée d’amande, le sucre, le sirop et la fécule au fouet.
  3. Incorporer le bicarbonate et le sel.
  4. Ajouter les flocons d’avoine et bien mélanger à l’aide d’une maryse. Ajouter le lait d’amande, mélanger. Incorporer petit à petit la farine.
  5. Recouvrir une plaque de papier cuisson, prélever des morceaux de pâte d’environ 35g chacun et former des petites boules entre les paumes.
  6. Les déposer sur la plaque en les espaçant bien (les cookies vont s’étaler à la cuisson) puis les aplatir légèrement du plat de la main. Y enfoncer quelques myrtilles et éclats de noix de Pécan.
  7. Cuire environ 12 minutes. Les bords des cookies doivent être dorés, mais ils doivent rester moelleux au centre.
  8. Déposer les cookies cuits sur une grille et laisser refroidir avant de déguster.

C’est prêt ! Les cookies sont meilleurs dégustés lejour même (après ils perdent un peu de leur croquant). Je les ai conservés dans une boîte en métal placée au réfrigérateur.

IMG_1515IMG_1492IMG_1498IMG_1528