Vegan cheesecake (ou no-cheese cake) mangue, coco et citron {recettes autour d’un ingrédient #27}

Que diriez-vous d’un petit dessert gourmand, vegan, et sans cuisson pour accompagner le retour tant attendu du soleil ? C’est ce que je vous propose aujourd’hui avec cette recette de no-cheese cake exotique à la mangue, coco et citron.

Bon, réaliser un cheesecake vegan il faut avouer que ce n’est pas super facile, et ma plus grande hantise c’était sa tenue ! Malheureusement je n’ai pas laissé le dessert prendre assez au frigo et donc il a été très difficile de le prendre en photo. En fait, le rendu final était de jolies marbrures de mangue sur le dessus du no-cheese cake. Du coup, ce sera une bonne occasion de le refaire et de prendre de meilleures photos !

Avec cette recette, je participe au jeu : Recettes autour d’un ingrédient, lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. Notre marraine du mois Brigitte du joli blog Les filles a table nous a choisi la mangue comme ingrédient vedette.

Ingrédients : pour un cadre d’environ 18x16cm

Pour la base :

  • 65 g de noix de coco râpée
  • 220 g d’un mélange de noix au choix (pour moi : cajou, Brésil, noix)
  • 3 càs de sirop d’érable
  • 1 càc d’extrait de vanille
  • 1 pincée de sel fin

Pour la crème cajou-coco :

  • 220 g de noix de cajou
  • 250 g d’huile de coco fondue
  • 90 g de crème de coco à cuisiner (en conserve par exemple)
  • 150 ml de jus de citron frais
  • 150 ml de sirop d’érable
  • 1 càc d’extrait de vanille

Pour le coulis de mangue maison :

  • 2 mangues bien mûres
  • 50 g de sucre en poudre
  • 150 ml d’eau
  • le jus d’un citron

Préparation :

  1. La veille au soir, faire tremper les noix de cajou dans de l’eau.
  2. Le jour même, préparer le coulis de mangue : faire bouillir l’eau et le sucre. Peler les mangues, les couper en morceaux et les faire compoter entre 10 et 15 minutes dans le sirop sur feu doux. Mixer le tout avec le jus de citron, verser dans un pot, laisser tiédir puis réserver au frais.
  3. Préparer la base : faire torréfier le mélange de noix quelques minutes au four à 150°C. Bien les surveiller pour éviter que cela ne brûle. Pendant ce temps, faire dorer à la poêle la coco râpée en la remuant et en la surveillant bien aussi. Laisser le tout refroidir. Mixer les noix, la noix de coco, le sirop d’érable, la vanille et le sel jusqu’à ce que cela forme une pâte qui tient quand on la presse. Déposer la pâte au fond du cadre chemisé et bien presser. Mettre le tout au congélateur le temps de faire la crème.
  4. Préparer la crème coco-cajou : dans un mixeur à grande contenance, mixer les cajou, l’huile de coco fondue, la crème de coco, le sirop d’érable et le jus de citron. Verser la préparation obtenue sur la base et bien lisser la préparation. Si votre mixeur est faible, vous pouvez filtrer la crème pour avoir un mélange le plus lisse possible.
  5. Déposer des gouttes de coulis de mangue sur le dessus et avec un couteau réaliser des marbrures dans la crème.
  6. Réserver une nuit au frais et servir bien frais.

C’est prêt ! Et on s’est bien régalés… miam!

Liste des participants au jeu :

Catalina, du blog Le blog de Cata  avec une charlotte volcan à la mangue
Isabelle, du blog Quelques Grammes de Gourmandise avec un ceviche de daurade à la mangue et au citron caviar
Julie, du blog Passion Cuisine de Julie avec un curry de cabillaud à la mangue
Nathalie, du blog Une cuisine pour Voozenoo avec une mousse de petits suisses aux morceaux et coulis de mangue
Jackie, du blog La cuisine de Jackie avec une confiture de mangue à l’infusion de coriandre
Sophie, du blog La tendresse en Cuisine avec un Dahl à la mangue – Aamer dal
Martine, du blog Kilometre-O.fr avec un burger au magret de canard séché, mangue et roquette
Rosa, du blog La Cuisine de Rosa avec une tarte à la mangue 
Emeline, du blog Vite fait bien cuisiné avec un tartare de cabillaud, mangue et herbes fraîches 
Séverine, du blog Maman … ça déborde ! avec un cheesecake à la mangue
Samar, du blog Mes inspirations culinaires avec une tarte exotique mangue ananas
Marion, du blog Marmotte cuisine avec une salade de chou kale, avocat et mangue
Pretty Pendants, du blog Merveilles et gourmandises
Soulef, du blog Amour de Cuisine avec une pâte de fruits à la mangue

Silvia, du blog Mum’s … Qu’est ce qu’on mange ? avec un tartare saumon mangue avocats
Christelle, du blog La cuisine facile de Chris avec raviole de mangue, tartare de fraise et grenade
Hélène, du blog Keskonmangemaman avec un chutney de mangue
Michèle, du blog Croquant Fondant Gourmand avec un saumon à l’aigre-douce, mangue et sauce curcuma
Michelle, du blog Plaisir de la Maison
Dyen, du blog Tout simplement fait maison avec un sorbet mangue
Gabrielle, du blog Petite Cuillère et Charentaises avec une panna cotta mangue vanille et cacahuètes
Chantal, du blog lacuisinedeblanche avec un entremets mangue passion
Delphine, du blog Oh, la gourmande avec une mousse onctueuse de mangue
Sylvie, du blog La table de Clara avec un tartare mangue banane et son coulis de mangue
Coco, du blog Cuisine en Folie avec un rôti de magrets de canard à la mangue et au romarin
Amal, du blog La cuisine de Amal avec une tarte aux mangues
Christelle, du blog Toque de choc avec un gâteau renversé à la mangue et cardamome 
Chrystel, du blog Entre rire et cuisine avec une panna cotta au coulis de mangue
Virginie, du blog Ça ne sent pas un peu le brûlé là ? avec une salade de fruits exotiques (mangue, ananas et kiwi)
Fabienne, du blog Famoh avec un smoothie mangue ananas banane 
Lewis, du blog Fleurs de thé  avec un lassi mangue et à la rose
Christelle, du blog La cuisine de Poupoule avec une tarte fine aux mangues

Salima, du blog Le blog de cestsalimaquicuisine avec un smoothie à la mangue
Justin, du blog TheGarden-of-Delights avec une tarte aux pistaches caramélisées à l’érable, mangue et chantilly coco-jasmin sur dacquoise amande-noisettes 
Brigitte, du blog Les filles, à table  avec un crumble mangue, chocolat noir et piment d’espelette

Annabelle, du blog Merveilles et gourmandises avec un no-cheese cake mangue citron et coco

Michelle, du blog Plaisir de la Maison avec une pavlova au curd de mangue en duo 

Patricia, du blog Je cuisine donc je suis  avec un sandwich au poulet, avocat et chutney de mangue

Boules énergétiques crues (ou bliss balls) au sésame noir {vegan, sans gluten, sans sucre raffiné}

Comme vous le savez – ou pas – j’ai commencé depuis maintenant plusieurs mois à faire attention à ma consommation, ainsi qu’à ma production de déchets. Dans ce but, j’ai progressivement éliminé les goûters et petits-déjeuners industriels (même si c’était bio, vegan, sans gluten, etc. il fallait voir le suremballage de ces petites gourmandises…). Je me suis alors mise à la recherche de recettes simples, rapides et qui se conservent très bien plusieurs jours (de 1 pour éviter le gaspillage, et de 2 parce qu’on n’a pas forcément envie de cuisiner tous les jours!). Les bliss balls, ou boules énergétiques crues,  m’ont parues être une bonne option pour rassasier une petite faim de façon saine tout en évitant la production de déchets majeurs et le gaspillage alimentaire. (pour aller à fond dans la démarche, je les garde dans un récipient hermétique en verre : à bas le papier d’alu ou le film plastique !) J’avais déjà testé une version fraîche et citronnée ici sur le blog.

Ces petites bombes énergétiques ne contiennent que de bonnes choses (surtout si on les choisit bio) : dattes medjool, amandes entières, cacao cru, graines de chia, purée de sésame et de noix de cajou, sirop d’agave ou encore baies de goji sont les délicieux ingrédients de la recette. Sans parler du topping dans lequel il faut rouler les petites boules : thé vert matcha, graines de sésame complet ou noir, ou bien ce dont vous avez envie ! Je suis partie de la recette de base de Galasblog que j’ai adaptée pour le thème du sésame noir. Même si ces bliss balls paraissent saines, ils ne faut pas trop en abuser car elles sont tout de même caloriques. (même si on pourrait dire que ce sont de « bonnes » calories)

 

La purée de sésame noir m’a été gentiment offerte par la chouette boutique Keimling pour que je puisse tester quelques-uns de leurs délicieux produits. J’avais déjà commandé chez eux et je commande toujours ponctuellement (dès que le stock de certains produits introuvables en vrac vers chez moi : grué de cacao, purées d’oléagineux, baies de goji… est épuisé) et je suis plus que satisfaite de leurs produits. Je ne peux que vous conseiller d’aller craquer pour quelques-unes de leurs saines gourmandises.

img_3950

img_3939

Recette : pour environ 10 boules de + ou – 20g chacune

Ingrédients : 2 dattes medjool (ou 4 petites) – 20 g d’amandes – 40 ml de purée de sésame noir – 40 ml de purée de noix de cajou – 2 c à s de graines de Chia – 2 c  à s de poudre de cacao cru – 2 c à s de sirop d’agave – 1 petite poignée de baies de Goji – de quoi rouler les boules (ici sésame noir, complet et thé vert matcha en poudre)

Préparation :

  1. La veille au soir, faire tremper les dattes et les amandes dans un petit bol d’eau froide. Le lendemain, les égoutter et faire sécher les amandes.
  2. Dans le bol d’un mixeur, réduire les amandes en poudre.
  3. Ajouter les dattes, les purées, les graines de chia, le cacao cru, le sirop d’agave et les baies de goji. Mixer jusqu’à ce que cela forme une boule de pâte.
  4. Prélever environ 20g de pâte et former une boule. Répéter jusqu’à épuisement de la pâte.
  5. Rouler vos boules dans les toppings que vous voulez, j’ai choisi des graines de sésame noir, de sésame complet et du thé matcha en poudre.
  6. Mettre au frais 1h minimum puis déguster. Les boules se conservent très bien plusieurs jours au frigo dans un récipient hermétique.

C’est prêt ! Bon appétit 😉

img_3933bed

Cheesecakes à la myrtille {sans sucre ajouté et sans cuisson}

Coucou à tous ! Il y a un moment déjà, j’ai commencé à diminuer la quantité de produits transformés et de sucre raffiné dans mon alimentation de tous les jours (à la fois pour ma santé, mais aussi pour réduire mes déchets) : fini les gâteaux de supermarchés, les plats préparés (quoique je n’en mangeais déjà pas trop avant, mais maintenant c’est plus du tout), etc. Et lorsque je pâtisse, j’aime souvent réduire les quantités de sucre qui sont parfois astronomiques dans certaines recettes.

Ici, c’est carrément d’un livre « sans sucre ajouté » que j’ai tiré cette recette. Ce sont des petits cheesecakes individuels sans sucre ajouté et sans cuisson. Le cheesecake est composé : d’une couche de « biscru » à base de dattes, de poudre d’amandes, de flocons d’avoine et d’huile de coco ; d’une couche de cream cheese / crème fraîche à la vanille ; et enfin d’une couche de confiture de myrtilles SSA (recette dans l’article) faite maison et de quelques myrtilles fraîches.

IMG_3301

Le cheesecake est vraiment bon car il est léger, peu sucré du coup (becs sucrés, passez votre tour!) et le parfum de la myrtille est juste top. Il se tient très bien (sans gélatine) et il est préférable de réaliser cette recette la veille pour le lendemain, pour que l’appareil à cheesecake soit bien frais.

Si vous voulez tenter une expérience SSA, je vous conseille ce dessert qui est simple, rapide à faire et délicieux ! 🙂

 

Recette : pour 5 cercles de 7,5 cm de diamètre ou un grand de 20 cm

Pour la confiture de myrtilles SSA :

  • 800g de myrtilles fraîches
  • 2 càs de jus de citron
  • 400ml de jus de raisin ou de myrtille non sucré

Pour les cheesecakes :

  • 80g de flocons d’avoine
  • 60g de dattes dénoyautées (je les ai faites tremper une nuit dans de l’eau pour les ramollir)
  • 80g d’amandes en poudre
  • 3 càs d’huile de coco fondue
  • 1 pincée de sel
  • 280g de creamcheese
  • 2 càc d’extrait de vanille
  • 250ml de crème fraîche épaisse
  • 280g de confiture de myrtilles
  • 1 poignée de myrtilles fraîches

 

Préparation :

Réaliser la confiture :

  1. Mettre les myrtilles dans une casserole à fond épais. Les mixer grossièrement à l’aide d’un pied mixeur. Ajouter le jus de citron et le jus de raisin.
  2. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter sans couvrir pendant 40 à 50 min jusqu’à ce que la préparation épaississe et réduise à la consistance souhaitée.
  3. Verser dans des bocaux et conserver au frais.

La veille de la dégustation, préparer les cheesecakes :

  1. Réduire les flocons d’avoine en une poudre fine. Ajouter les dattes, les amandes, l’huile de coco et le sel et mixer jusqu’à ce que tout soit mélangé.
  2. Répartir cette préparation dans 5 cercles de 7,5 cm de diamètre (ou un cercle de 20 cm) et la tasser uniformément avec le dos d’une cuillère. Placer au réfrigérateur.
  3. Pendant ce temps, battre le creamcheese, l’extrait de vanille et la crème fraîche jusqu’à ce que le mélange épaississe. (possibilité de rajouter un peu de sirop de coco à cette étape si vous le souhaiter). L’étaler sur la base du cheesecake et laisser prendre une nuit au frigo.

Le jour même, étaler un peu de confiture de myrtilles sur le dessus des cheesecakes et décorer de myrtilles fraîches. Démouler et servir immédiatement !

C’est prêt ! A déguster bien frais 🙂

IMG_3297b

IMG_3304