Cheesecakes à la myrtille {sans sucre ajouté et sans cuisson}

Coucou à tous ! Il y a un moment déjà, j’ai commencé à diminuer la quantité de produits transformés et de sucre raffiné dans mon alimentation de tous les jours (à la fois pour ma santé, mais aussi pour réduire mes déchets) : fini les gâteaux de supermarchés, les plats préparés (quoique je n’en mangeais déjà pas trop avant, mais maintenant c’est plus du tout), etc. Et lorsque je pâtisse, j’aime souvent réduire les quantités de sucre qui sont parfois astronomiques dans certaines recettes.

Ici, c’est carrément d’un livre « sans sucre ajouté » que j’ai tiré cette recette. Ce sont des petits cheesecakes individuels sans sucre ajouté et sans cuisson. Le cheesecake est composé : d’une couche de « biscru » à base de dattes, de poudre d’amandes, de flocons d’avoine et d’huile de coco ; d’une couche de cream cheese / crème fraîche à la vanille ; et enfin d’une couche de confiture de myrtilles SSA (recette dans l’article) faite maison et de quelques myrtilles fraîches.

IMG_3301

Le cheesecake est vraiment bon car il est léger, peu sucré du coup (becs sucrés, passez votre tour!) et le parfum de la myrtille est juste top. Il se tient très bien (sans gélatine) et il est préférable de réaliser cette recette la veille pour le lendemain, pour que l’appareil à cheesecake soit bien frais.

Si vous voulez tenter une expérience SSA, je vous conseille ce dessert qui est simple, rapide à faire et délicieux ! 🙂

 

Recette : pour 5 cercles de 7,5 cm de diamètre ou un grand de 20 cm

Pour la confiture de myrtilles SSA :

  • 800g de myrtilles fraîches
  • 2 càs de jus de citron
  • 400ml de jus de raisin ou de myrtille non sucré

Pour les cheesecakes :

  • 80g de flocons d’avoine
  • 60g de dattes dénoyautées (je les ai faites tremper une nuit dans de l’eau pour les ramollir)
  • 80g d’amandes en poudre
  • 3 càs d’huile de coco fondue
  • 1 pincée de sel
  • 280g de creamcheese
  • 2 càc d’extrait de vanille
  • 250ml de crème fraîche épaisse
  • 280g de confiture de myrtilles
  • 1 poignée de myrtilles fraîches

 

Préparation :

Réaliser la confiture :

  1. Mettre les myrtilles dans une casserole à fond épais. Les mixer grossièrement à l’aide d’un pied mixeur. Ajouter le jus de citron et le jus de raisin.
  2. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter sans couvrir pendant 40 à 50 min jusqu’à ce que la préparation épaississe et réduise à la consistance souhaitée.
  3. Verser dans des bocaux et conserver au frais.

La veille de la dégustation, préparer les cheesecakes :

  1. Réduire les flocons d’avoine en une poudre fine. Ajouter les dattes, les amandes, l’huile de coco et le sel et mixer jusqu’à ce que tout soit mélangé.
  2. Répartir cette préparation dans 5 cercles de 7,5 cm de diamètre (ou un cercle de 20 cm) et la tasser uniformément avec le dos d’une cuillère. Placer au réfrigérateur.
  3. Pendant ce temps, battre le creamcheese, l’extrait de vanille et la crème fraîche jusqu’à ce que le mélange épaississe. (possibilité de rajouter un peu de sirop de coco à cette étape si vous le souhaiter). L’étaler sur la base du cheesecake et laisser prendre une nuit au frigo.

Le jour même, étaler un peu de confiture de myrtilles sur le dessus des cheesecakes et décorer de myrtilles fraîches. Démouler et servir immédiatement !

C’est prêt ! A déguster bien frais 🙂

IMG_3297b

IMG_3304

Gâteau moelleux et fondant au chocolat et à la betterave {sans gluten, sans lactose} (recettes autour d’un ingrédient #18)

Après le fondant à la butternut et celui à la patate douce, je vous présente aujourd’hui le gâteau moelleux-fondant au chocolat et à la betterave. J’ai trouvé la recette sur le super blog Mademoisellesenzaglutine, je vous conseille d’aller y faire un tour, il regorge de bonnes idées (sans gluten bien sûr!).

Ce gâteau a un goût et une texture complètement différents des gâteaux aux légumes précédents : l’intérieur est très moelleux mais assez riche pour être légèrement fondant en bouche. Le dessus du gâteau est craquelé, comme j’aime. L’avantage de cette recette, en plus d’être ultra simple et rapide à réaliser, est qu’elle ne nécessite pas de farine sans gluten précise : on peut faire un mélange farine de châtaigne-poudre de noisettes, ou bien farine de riz-poudre de noisettes ou encore farine de pois chiches-poudre d’amandes… En bref, de nombreuses combinaisons sont possibles selon ce que vous avez dans vos placards!

12905183_492542124281565_1241547650_n(1)

Meilleures photos à venir 😉

Avec cette recette, je participe au jeu « Recettes autour d’un ingrédient » lancé par deux blogueuses, Samar du blog Mes inspirations culinaires et Soulef du blog Amour de cuisine. Gabrielle du blog Petite cuillère et charentaises est la marraine de cette édition et a choisi comme ingrédient la betterave, un aliment que je n’aime pas du tout mais qui ne se sent pas dans la recette !

12501808_990143017734544_471110588_n

Ingrédients : pour un moule rond de Ø 20

  • 150 g de farine de châtaigne ou 100 g de poudre de noisettes + 50 g de farine de riz ou 100 g de poudre de noisettes + 50 g de farine de châtaigne…
  • 3 oeufs
  • 1 sachet poudre à lever
  • 90 g de betterave cuite
  • 80-90 g de sucre de canne (selon vos préférences)
  • 4 cuillères à soupe d’huile de colza
  • 100 g de chocolat noir

Préparation :

  1. Dans un robot, mixer la betterave cuite jusqu’à obtenir une purée. (vous pouvez ajouter un peu de jus pour aider à rendre la purée lisse)
  2. Ajouter les oeufs, le sucre, l’huile, la poudre à lever et les farines.
  3. Faire fondre le chocolat à feu très doux et l’ajouter en dernier.
  4. Mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène puis verser dans un moule rond de 20 cm de diamètre.
  5. Cuire environ 25 minutes, jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte sèche.

C’est prêt ! Personne ne se doutait qu’il y a avait de la betterave dans ce gâteau, et même ceux qui n’aiment pas du tout ça ont beaucoup apprécié cette recette, y compris moi !

12960117_1707259796180529_141814494_n

Liste des participants :

– Gabrielle de Petite cuillère et Charentaises avec Du bortsch pour le dessert…
– Soulef de Amour de cuisine et sa Salade de couscous perlé aux betteraves
– Annabelle de Merveilles et gourmandise et son Fondant au chocolat et à la betterave sans gluten
– Hélène de Keskonmangemaman ? et sa Terrine de betteraves au chèvre et aux noix
– Clara de La table de Clara et ses Verrines de mousse de betteraves et mousse de chèvre frais
– Lili de Aux délices de Lili et sa Salade de Betteraves à la marocaine
– Saleha de Aux délices du palais et son Smoothie betterave et fruits rouges
– Isabelle de Quelques grammes de gourmandise et sa Mousse de betterave
– Christelle de La cuisine de Poupoule et sa Pizza à la betterave et fromages ail et fine herbe
– Michelle de  Plaisirs de la maison et ses Verrines betteraves rouge et Boursin
– Bénédicte de Osez la gourmandise et ses Tartelettes feuilletées betterave asperges
– Samar de Mes inspirations culinaires et ses Verrines surimi tomate et betterave
– Michèle de Croquant fondant gourmand et sa Betterave en mille feuilles
– Betty de Une végétarienne presque parfaite et ses Makis de betterave à l’ail des ours
– Chris de La cuisine facile de Chris et son Sorbet betteraves et mousse au chèvre
– Brigitte de Les filles, à table ! et ses Cupcakes à la betterave, crème vanille et framboises
– Lic de Aussi délicieux qu’un gâteau et son Moelleux chocolat betterave, sans beurre ni sucre
– Catalina de Le blog de Cata et sa Salade de betterave, mangue et Salakis
– Malika de Safran Cannelle et ses Verrines de betteraves
– Céline de Une abeille en cuisine et son Émietté de feta à la menthe sur gelée de betterave
– Assia de Gourmandise Assia et son Sorbet à la Betterave
– Delphine de Oh la gourmande… et ses Mousses de Betteraves au fromage de brebis
– Cécile de Mes gâteaux rigolos et ses Verrines gourmandes
– Rosa de La cuisine de Rosa et sa Salade de betterave à la mozzarella
– Viane de Les vagabondages de Viane et ses Tartes fines betterave,figue et filet de maquereau aux agrumes
– Amal de La cuisine de Amal et sa Salade de betterave grillée
– Marion de Marmotte cuisine et sa Pie choc betterave

Tarte à la rhubarbe (recette de P. Conticini)

Il y a peu, c’était la fête des mamans. L’année dernière, je me souviens que nous avions un temps superbe. J’avais alors décidé de réaliser une tarte aux fraises classique. Cette année, je suis restée dans le thème de la tarte, mais je l’ai choisie à la rhubarbe, car ma maman adore ce fruit presque éphémère (tant la saison est courte!). En fouillant sur la blogosphère, je suis tombée plusieurs fois sur la fameuse recette de tarte à la rhubarbe par Philippe Conticini : en plus d’être sacrément jolie, ce ne pouvait être qu’un délice !

Malgré l’aspect fastidieux de la tâche, j’ai retroussé mes manches et me suis lancée. Alors ce n’est pas bien compliqué mais en effet, qu’est-ce que c’est long à réaliser ! J’ai du coup décidé de réaliser quelques éléments la veille (crème pâtissière pour la crème d’amandes, pâte sucrée, pâte de rhubarbe) pour alléger la préparation du jour même.

IMG_3205

Le résultat : la tarte était délicieuse. J’ai adoré les différences de texture, avec la pâte assez croquante, la crème d’amandes moelleuse, et la pâte de rhubarbe qui fond dans la bouche… Cependant, on a regretté ne pas avoir retrouvé le petit côté acidulé de la rhubarbe, et on l’a trouvée légèrement trop sucrée (c’est vrai que quand on n’a plus l’habitude de manger tant de sucre, le ressenti est plus fort !). Aussi, le citron dans la pâte sucrée se sent beaucoup, je pense que ceux qui n’aiment pas le mélange rhubarbe-citron peuvent s’en passer.

La prochaine fois, j’utiliserais une autre méthode pour les tiges sur le dessus car c’était bon, mais il était difficile de faire des épaisseurs uniformes, du coup je me suis retrouvée avec des morceaux presque caramélisés, difficiles à manger… J’essaierais bien la même méthode que pour le gâteau renversé à la rhubarbe et au sucre de coco par exemple.

IMG_3212

Ingrédients : pour 6 à 8 personnes (soit un cercle à tarte de Ø 22)

Pour la pâte sucrée : (à réaliser la veille) (il en restera)

  • 230g de farine
  • 140g de beurre mou
  • 50g d’oeuf
  • 20g de jaune d’oeuf
  • 90g de sucre glace
  • 40g de poudre d’amande
  • 4 pincée de sel
  • zeste d’un citron
  • 1cc de vanille en poudre

Pour la crème pâtissière : (à réaliser la veille) (tout sera utilisé)

  • 125ml de lait
  • 1 jaune d’oeuf
  • 25g de sucre en poudre (j’en mettrais bien pas du tout…)
  • vanille en poudre
  • 18g de farine

Pour la crème d’amande : (tout sera utilisé)

  • 80g de beurre mou
  • 80g de poudre d’amandes
  • 80g de sucre glace (j’en mettrais bien moitié moins…)
  • 140g de crème pâtissière
  • 1 jaune d’oeuf

Pour la pâte de rhubarbe : (à réaliser la veille) (tout sera utilisé)

  • 500g de rhubarbe
  • 130g de sucre en poudre (j’en mettrais bien un tout petit peu moins…)
  • 40g d’eau
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 5g de feuille de gélatine

Pour les lamelles de rhubarbe confites :

  • 5 à 6 tiges de rhubarbe (largeur moyenne)
  • sucre en poudre
  • du nappage neutre (pour donner une jolie finition à la tarte et la lisser)

IMG_3197

Préparation :

La veille :

Réaliser la pâte sucrée :

  1. Dans un saladier, battre le beurre en pommade puis ajouter le sucre glace.
  2. Ajouter le zeste de citron puis la poudre d’amandes.
  3. Incorporer alors l’œuf, le jaune et la vanille puis la farine.
  4. Pétrir mais attention à ne pas trop travailler la pâte.
  5. Former une boule et l’envelopper dans du film alimentaire puis placer au frigo.

Réaliser la crème pâtissière :

  1. Dans un saladier, fouetter le jaune d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux puis ajouter la farine tout en fouettant.
  2. Dans une casserole, faire chauffer le lait avec la vanille puis verser progressivement le lait bouillant sur le jaune blanchi sans cesser de battre.
  3. Verser alors dans une casserole et faire bouillir la crème pendant 2-3 min en remuant sans cesse (sinon ça accroche au fond de la casserole). La crème va épaissir.
  4. Placer la crème dans un récipient, filmer au contact et placer au frigo.

Réaliser la pâte de rhubarbe :

  1. Laver la rhubarbe et la couper en petits tronçons.
  2. Mettre la rhubarbe dans une casserole. Ajouter l’eau, le sucre et le sel et faites cuire sur feu doux environ 20 min en remuant de temps en temps pour que cela n’attache pas.
  3. Mettre sur feu moyen et laisser la rhubarbe se dessécher (pendant environ 10-15 min) toujours en remuant régulièrement. La consistance doit se rapprocher de la pâte à choux.
  4. Pendant ce temps, faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
  5. Ajouter la gélatine essorée dans la rhubarbe encore chaude et bien mélanger pour la dissoudre.
  6. Laisser refroidir et placer au frigo.

Le jour même :

Cuire la pâte sucrée :

  1. Préchauffer le four à 170°C.
  2. Sortir la pâte sucrée du frigo et l’étaler, sur un plan de travail fariné, assez finement et de façon uniforme.
  3. Foncer un cercle à tarte de Ø 22. Congeler le reste de pâte ou s’en servir pour faire des tartelettes.
  4. Piquer la pâte avec une fourchette et la cuire à blanc (= placer du papier sulfurisé sur la pâte et recouvrir de légumes secs ou de riz sec) pendant 15 min environ jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée.
  5. Pendant ce temps, réaliser la crème d’amande.

Réaliser la crème d’amande :

  1. Dans un saladier, mélanger la poudre d’amande avec le beurre pommade et le sucre glace. (= beurre d’amande)
  2. Ajouter les 140g de crème pâtissière puis le jaune d’oeuf.
  3. Une fois le fond de tarte sorti du four, baisser le four à 140°C.
  4. Étaler la crème d’amande sur le fond de tarte et enfourner pour 15 à 20 min environ jusqu’à ce que la crème soit dorée (elle doit être cuite mais encore moelleuse).
  5. Laisser refroidir sur une grille.
  6. Une fois que la crème d’amande a refroidi, étaler la pâte de rhubarbe jusqu’aux bords de la pâte à tarte.

Préparer les lamelles de rhubarbe confites :

  1. Préchauffer le four à 160°C.
  2. Éplucher les tiges de rhubarbe puis les couper en tronçons égaux (s’aider du cercle à tarte pour savoir la longueur maximale et prendre cette longueur comme référence, les tiges doivent légèrement dépasser du cercle car elles vont réduire en cuisant).
  3. Tailler ensuite les tiges dans l’épaisseur sur environ 5mm.
  4. Placer les lamelles sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et saupoudrer de sucre en poudre.
  5. Passer au four environ 8 min.
  6. Laisser refroidir puis les disposer joliment sur le dessus de la tarte. Couper les tiges qui dépassent à l’aide d’un ciseau en suivant la forme ronde de la tarte.
  7. Napper avec du nappage neutre et placer la tarte au frigo jusqu’au moment de la dégustation.

C’est prêt ! Bonne (et méritée) dégustation 😉

IMG_3206

IMG_3218

IMG_3213

IMG_3214